Après un enterrement : comment organiser une fête de funérailles ?

Après un enterrement ou une cérémonie de crémation, il est d’usage d’offrir une collation ou d’organiser une réception pour les personnes venues rendre un dernier hommage au défunt. Cette fête de funérailles est importante car elle joue un rôle dans le processus de deuil des proches de la personne décédée. La collation apporte un sentiment de réconfort à la famille et aux proches, tout en permettant aux personnes qui doivent reprendre la route de se reposer et se restaurer avant de partir. Comment s’y prendre ? Que faut-il éviter ? On vous dit tout ce qu’il faut savoir pour réussir cette réception post-obsèques.

fête de funerailles
Source : dignitymemorial.com

Pourquoi organiser une fête de funérailles ?

Jadis, les enterrements donnaient lieu à des veillées et des réunions importantes rassemblant les familles avant et après la cérémonie. Aujourd’hui, on privilégie une collation après la mise en terre ou la crémation. Cette réception aide les personnes présentes à traverser la douleur du deuil. Un décès est une épreuve plus facile à surmonter si on est entouré d’un groupe, d’un clan. On peut échanger à propos du défunt, formuler ses émotions, se soutenir mutuellement… La fête de funérailles sert également à remercier tous ceux qui sont venus honorer de leur présence la personne décédée pour son dernier voyage.

Comment organiser une fête de funérailles ?

Voici la liste des points à traiter pour organiser cette réception d’obsèques.

1. La liste des invités

Il est de coutume de convier les membres de la famille proche, les amis du défunt, mais aussi certains de ses collègues, et de manière générale, toute personne qui comptait dans sa vie (ex : un voisin…). On évitera d’inviter des personnes entretenant de vieilles querelles, pour éviter toute tension au cours de la réception. L’officiant de cérémonie peut également être convié. On invitera ces personnes par téléphone, e-mail ou carton d’invitation (faire-part de décès).

collation funérailles
Source : NearSay

2. Le lieu de réception

Le domicile du défunt ou d’un de ses proches est le lieu idéal pour servir la collation après les obsèques : c’est une solution économique et offrant le plus d’intimité. Cependant, si vous avez un grand nombre de convives, elle ne sera pas forcément adaptée par manque de place. Dans ce cas, vous pouvez vous tourner vers le funérarium ou les pompes funèbres qui disposent souvent de locaux ou de salons pour organiser ce genre de fêtes. Parfois, une prestation de traiteur et décoration est même proposée : renseignez-vous ! A défaut, il y a aussi la possibilité de louer une salle des fêtes municipale, une salle paroissiale, ou une salle de réception. Ou encore de privatiser une salle de restaurant. Quel que soit le lieu choisi, faites en sorte qu’il ne soit pas trop éloigné du lieu de la cérémonie afin d’épargner à vos invités un long trajet.

2. La décoration d’une fête de funérailles

Si vous le pouvez, déléguez la décoration de la salle à un prestataire car vous risquez de ne pas avoir la force morale de vous en charger. Si cela n’est pas possible, faites-vous aider par un proche. Optez pour une décoration sobre, propice au recueillement. Choisissez des couleurs claires. Certaines décorations comme la toile de jute sont appropriées pour une telle occasion tout en étant au goût du jour. Mettez des fleurs un peu partout sur les tables et les buffets. Pensez aux bougies. N’oubliez pas de mettre un livre d’or à disposition de vos convives pour qu’ils laissent un mot ou un hommage au défunt. Vous pouvez aussi faire une table à sa mémoire avec des photos, un arbre, des bougies, etc. Vous pouvez vous inspirer de ces idées déco pour des funérailles.

fête de funerailles
Source : federicabruno.com

3. Les plats et les boissons

Privilégiez un buffet plutôt qu’un repas assis : c’est plus simple et les invités seront plus libres de se déplacer à leur guise et de discuter avec qui ils souhaitent. Si la cérémonie a eu lieu le matin, ce sera un buffet froid dînatoire à base de petits fours, bouchées cocktail, tartes, quiches, salades, charcuterie, viandes froides, etc. Si la cérémonie se déroule l’après-midi, il s’agira d’un buffet de type « goûter », un buffet plutôt sucré à base de gâteaux et douceurs sucrées. Côté boissons, servez du café, du thé, du chocolat, des boissons chaudes mais aussi des sodas, des jus de fruit, de l’eau gazeuse et plate, et éventuellement du vin. Ne servez surtout pas de champagne car cela a une connotation festive.

4. La vaisselle

N’ayez pas honte d’utiliser de la vaisselle jetable (assiettes en carton, gobelets, couverts). Cela vous épargnera la corvée de vaisselle et de rangement, et aujourd’hui, il y a de la belle vaisselle jetable, dans de jolies matières : carton, bois… A la fin de la collation, il suffira de tout mettre dans des sacs poubelle !

Si la préparation de cette fête de funérailles vous paraît une charge insurmontable, n’hésitez pas à faire appel à un traiteur ou à solliciter l’aide de vos proches pour l’organisation et le repas : chacun peut apporter un plat, une boisson, par exemple. Il suffit de bien s’organiser en amont. Attention toutefois à ne pas demander d’aide à une personne très éprouvée par le décès pour qui ce serait trop difficile.

 

Partager l'article :

Vous avez aimé cet article ? Cliquez sur "J'aime" pour devenir fan de la page Facebook de "My Fair Party", être au courant des nouveautés du site, et découvrir des photos et des liens inédits.

Auteur de l’article : L'auteur

Mon nom est Lova et je suis passionnée de déco. J'adore organiser des jolies fêtes : anniversaires, soirées, brunchs, réceptions, mariages, etc. Et si le thème est original, c'est encore mieux ! ;-) C'est pourquoi j'ai créé ce blog.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *